samedi 18 mai 2019

12 - A4S - OS MARSILLON 30 mai 2019 ACTION SOLIDAIRE et FESTIVE


ACTION SOLIDAIRE et FESTIVE le 30 mai 2019 à OS MARSILLON (64)

L'admirable association VIVRE ENSEMBLE lors de la manifestation HESTIVOC 2018.
Savez-vous que le BEARN recèle des PEPITES, qui sont en danger de DISPARITION ? Savez-vous que c'est le cas pour l'association "VIVRE ENSEMBLE" https://veosmarsillon.fr qui organise son exceptionnelle journée le 30 mai 2019, décrite dans son site.

Depuis 37 ans, cette association, au coeur d'un village de 500 habitants OS MARSILLON (à 25 kms de PAU, près de Mourenx), accueille tous les jeudis de l'Ascension 600 personnes handicapées, 600 bénévoles et 30/40 associations alliées pour faire partager leur plaisir et leur passion. 

Le repas est offert aux « animateurs de chantiers » et aux « bénévoles accompagnateurs ».

Fidèle depuis 20 ans, je constate la dégringolade inquiétante du nombre de "BÉNÉVOLES ACCOMPAGNATEURS". "Il est encore temps" de réagir, aussi cette année 2019 des coupes de l'ALLIANCE récompenseront la personne et le groupe/association ayant mobilisé le plus de  "bénévoles accompagnateurs". 


Une EMULATION SOLIDAIRE est lancée entre personnes, associations pour gagner ces COUPES "ALLIANCE des COULEURS de la VIE". 
Ce message, sans perturber le quotidien de votre association, se veut simplement "Assistance à PEPITE en danger"
Si cela n'était pas en contradiction avec l'esprit de votre groupe/association, ce serait bien d'informer vos adhérents ou sympathisants. 

Le rendez-vous pour tous, est au stade d'OS MARSILLON à 9h30 
où je vous accueillerai, en provenance de divers horizons. 

COVOITURAGE au Pont d'Oly, sur la rocade à Jurançon, est organisé, départ à 9h. L'ami Alain Pecassou y sera le coordonnateur général sur place, chaque association ayant son "référent facilitateur" : pour qu'il y ait covoiturage, il faut qu'il y ait COVOITUREURS. Aussi, merci aux COVOITUREURS potentiels, de faire un arrêt au Pont d'Oly, avant 9h, pour ne laisser personne sur le CHEMIN. 

MISSION du « BÉNÉVOLE ACCOMPAGNATEUR » (intéressant dès l’âge de 12 ans)
Rôle : Attentif à un (ou +) handicapé, il est au sein d’un petit groupe d’accompagnateurs (3 à 5) , pour accompagner un groupe de personnes handicapés, tout au long de la journée, y compris pour le repas, en cheminant d’un stand à un autre. Les stands peuvent varier d’une année à l’autre, par exemple : tir à l’arc, tir à la carabine, promenades en calèche, à dos d’âne, 4x4, rafting, motos, modelage, jeux divers, tournois de foot, basket, ping-pong, pétanque, haltérophilie, course à pied, course cycliste… et aussi proposés, au fil du temps, par mes soins trois stands : astronomie, balade en joëlettes et stand ALLIANCE évoqué un peu plus loin.

DÉROULEMENT de la journée des ACCOMPAGNATEURS  (volontairement détaillé mais très simple) :
(Ceci tient compte de l’expérience passée ainsi que de la situation présente, où, j’espère accueillir cette année, au moins une cinquantaine de bénévoles, en provenance de divers groupes ou associations)

Avant 9h : installation des stands à Os M, préparation covoiturage au Pont d’Oly avec départ à 9h,

A partir de 9h30 : présence de ma part auprès de vous, pour salutations, rappels, informations sur les stands, réponses aux questions…

ARRIVÉE des « accompagnateurs » après covoiturage ou directement à Os Marsillon, arrivée très étalée des divers Centres de personnes handicapées accompagnées par leurs animateurs, arrivée également d’une minorité de personnes handicapées autonomes ou non (contribution modique au prix du repas),

FICHE individuelle à remplir, avec ses coordonnées, dès l’arrivée (pour faciliter la suite, rajouter en GROS sur votre fiche, par ex. « groupe Jacques Amiez », « groupe Jacques Colibris », « groupe Jacques GJ », …)

ATTENTE plus ou moins longue, avant d’être appelé(s) pour la phase importante de RENCONTRE.  Quelques CONSEILS, en vrac, lors de cette attente : constituer des petits groupes de 3 à 5 (y compris avec 1 ou 2 jeunes), s’échanger les numéros de tel. portable au sein de ces groupes, avoir un « référent facilitateur » par association qui recense la composition de ces groupes (par ex. 5 groupes de 3, 5 groupes de 4, 3 groupes de 5) et me la communique, pour que je fasse le lien avec l’organisatrice « trait d’union ».

RENCONTRE : l’organisatrice « trait d’union » appelle, en fonction de l’arrivée des « centres », des bénévoles (par ex. 1 groupe de 5 et 1 groupe de 4 de Jacques GJ).
Contact avec le (ou les) animateur du Centre, qui présente ses « accompagnés », précise quelques recommandations pour certains, avant de les laisser entre vos mains, échange ses coordonnées avec le groupe des accompagnateurs (utilité des "référents facilitateurs").
Contact avec les organisateurs pour « prendre les tickets repas » de tous, ainsi que les tickets boisson et crêpes des « accompagnés ». Ensuite, c’est parti !

SALUTATIONS chaleureuses entre les deux groupes. Phase sympathique et délicate, où se forment les binômes… Il est essentiel que chaque personne handicapée soit « accompagnée » par un bénévole.

De STAND en STAND : le groupe se met en route vers les premiers stands, à l'initiative souvent des accompagnés habitués à cette fête, et en fonction aussi de l’affluence. Au fur et à mesure de la journée, en fonction des intérêts divers, le groupe se dégroupe puis se regroupe…

A chaque stand, des jetons sont donnés, des diplômes sont remis… puis repas où les animateurs du centre viennent, si nécessaire, s’occuper des médicaments éventuels, …stands à nouveau… passage par la buvette pour la séquence boisson/crêpe.

Il va de soi qu’un passage au « stand Alliance » est indispensable, car c’est une sorte de rond-point, où les « accompagnés » dessinent pendant que les accompagnateurs peuvent échanger sur la pluie et le beau temps…

Vers 16h, les jetons vont s’échanger contre des cadeaux. Et enfin, vers 17h c’est le grand moment du podium, attendu par beaucoup, où des coupes sont remises pour chaque stand, aux plus valeureux, motivés. C’est aussi le tirage de la tombola, puis les animateurs retrouvent leur équipe. 
Vers 18h en principe, la fête s’achève.

Un stand "ALLIANCE", créé l'an passé, que Chantal Courtade anime avec moi, est une petite HALTE proposée :
1-aux "accompagnants" pour échanger mots et idées... et accueillir les postulants aux coupes "ALLIANCE des COULEURS de la VIE"...
2-aux "accompagnés" pour DESSINER et aussi cette année, pratiquer l'art de l'ORIGAMI.

Une coupe sera également remise au PODIUM final à l'auteur du DESSIN sélectionné par le jury.

A bientôt pour une mémorable journée.
Jacques Mortier l'ancien.

PS : si vous voulez en savoir plus, voir l'invitation très voisine en 2017 : <
http://jackdesendets.blogspot.com/2017/05/7-pvpv-alliance-valideshandicapes-os.html?m=1>.




lundi 22 avril 2019

11-A4S SORTIE de "CRISE des GILETS JAUNES"


SORTIE de la "CRISE des GILETS JAUNES" (GJ) (doc actualisé à Pâques 2019 - Jacques Mortier).

En préalable, ce n’est pas parce que quelques individus inqualifiables saccagent l’Esprit Non-Violent des Gilets Jaunes, avec, vis à vis des êtres humains que sont les policiers, des propos honteux : « Suicidez-vous… », qu’il faut tout confondre et persister à ne rien comprendre. J’affirme : nous sommes tous potentiellement sympathisants GJ, là est vraiment l’AVENIR.

Plus tard, si vous voulez savoir ce qu’il y a, dans les « entrailles » de ce blog, vous pourrez survoler les 157 émissions de radio ou épisodes qui le composent : 
d'un seul clic, vous accéderez immédiatement à l'un des 113 "épisodes" de votre choix  (ainsi qu'aux 44 émissions radio astronomiques en fin de liste), soit 157 « contributions ».

Nous sommes dans de drôles de mondes. Il existe trois mondes, que j'appelais jadis, il y a déjà une bonne dizaine d’années : « l'ancien », point de départ dans lequel nous étions, « le nouveau » à construire et « le monde d'entre deux », en transition, cacophonique et chaotique, dans lequel clairement les GILETS JAUNES ont fait entrer VISIBLEMENT notre pays, également une quarantaine d’autres pays au moins, et peut-être aussi l'humanité.

Aujourd'hui, cet échantillon du peuple debout et de l’humanité, où le meilleur côtoie le pire, les GJ sont, avec d'autres, à l'avant-garde et potentiellement PIVOT de ce monde transitoire incontournable. 
"Chercheur/jardinier enthousiaste du Bien Vivre Ensemble", j'aime l'humain, j'aime la VIE et j'ai toujours cherché à comprendre, à construire, à ECOUTER et à expliquer aussi. "Citoyen des mondes", celui des « Sans Voix » (et j’en fus jadis et j’en suis aujourd’hui, ma Voix est très peu écoutée par les « dits Puissants »), celui des « Puissants » (des « Grandes Ecoles » notamment et j’en suis) et de tant d’autres encore, à  l'automne de ma VIE, il me semble parvenir depuis une cinquantaine d’années, à bien percevoir les évolutions du monde complexe que nous habitons, à avoir compris l'ESSENTIEL, à avoir testé des THERAPEUTIQUES précieuses et à envisager d’en faire un Projet/Témoignage/Manuel.

Depuis longtemps dans mes actions, mes écrits, mes émissions de radio, mes témoignages, mes partages, je fonctionne comme un chercheur-passeur. Le senior, enthousiaste de la vie que je suis, serait donc, quelque part, un "universitaire informel émérite" ! J’aspire à une retraite méritée mais … je crois aussi au devoir moral de TRANSMISSION, en accord avec Einstein qui disait « nous devons tous transmettre au moins autant que nous avons reçu ».

Trois ans d'immersion profonde dans mon ancien monde étudiant ainsi que 6 mois d'une même immersion profonde dans le monde des GJ, me confortent dans mes recherches, mes analyses et les solutions expérimentées, par piétinements successifs, que je propose, que j’essaie de transmettre et que j'espère développer dans mon projet d'écriture, la thèse informelle de ma vie en cours, sous la bienveillante amitié de deux directeurs de thèse aimés Pierre Rabhi 81 ans et Edgar Morin 98 ans en 2019 !

S'il fallait retenir quelques points ESSENTIELS : 
-un premier point serait que chacun des trois mondes décrits a sa propre logique, sa propre cohérence souvent incompatible avec les deux autres et qu'il est essentiel, à mes yeux, de toujours commencer par décrire le monde désirable de demain, pour trouver les chemins qui nous conduiront à lui et donc ainsi construire le monde actuel d'entre-deux, qui pourrait durer quelques dizaines d'années : "Aller vers le souhaitable, au risque du possible",
-un second point essentiel dans le monde de demain, serait la place première de l'homme, véritable poussière d'étoiles, dans sa PLEINE HUMANITE, l'Homme augmenté en Humanité, et non l'homme augmenté en technologie, en limitant une guerre civile scientifique en cours avec de puissants intégristes milliardaires sans vergogne et leurs serviles esclaves scientifiques. Le monde transitoire devrait donc "CONTRIBUER à HUMANISER l'HUMANITE », en partant de la situation actuelle, où une dynamique suicidaire de déshumanisation est à l'oeuvre partout, à toutes les échelles, locale à planétaire.

Ce long développement explique mon immersion dans le monde des GJ, ainsi que, j’espère de tout cœur, son évolution probable dans les temps prochains. Ceci explique également mes interventions forcenées, en divers lieux ("grand débat", "vrai débat", Forum Ouvert Colibris, AG Asso VIVRE ENSEMBLE, 5 débats Bayrou en videos, Sendets le 13 mars, Centre Jeunes Dirigeants le 14 mars ...). Lors du FO Colibris le 10 mars à Jurançon, j'avais lancé un chantier d'émergence, intitulé : "L'esprit des Gilets Jaunes, pivot de métamorphoses non violentes"...

Notre président Macron dit et répète  que la violence n'est pas policière. Avec la bienveillance qui m'habite pour tout être humain, Macron a RAISON, la violence première n'est pas policière, elle est politique, elle est macronique (comparons le préfet de police humaniste Maurice Grimaud en 68 et un Castaner). Une profonde erreur de stratégie des "gouvernants", au niveau du constat : il ne s'agit pas d'une grosse manifestation ordinaire, il s'agit d'une "jacquerie prérévolutionnaire", en vue d'accélérer une transition généralisée vitale (sociale, écologique, démocratique...). Macron n'a pas compris que nous aspirons tous urgemment à révolutionner pacifiquement. Ce serait un véritable HOMME D'ÉTAT, il s'appuierait sur cette extraordinaire énergie déployée de diverses façons actuellement, pour trouver des accords impossibles en temps ordinaire, j'en cite quelques-uns : d'abord trouver de l'argent là où il est avec une TAXATION intelligente des TRANSACTIONS FINANCIERES (taxe Tobin), la lutte contre les fraudes fiscales et les paradis fiscaux même européens, ensuite une immense ALLIANCE possible de tout le pays, pour accélérer la transition généralisée. Cela me paraît être la seule SOLUTION pour sortir durablement par le haut, sans VIOLENCE (et il y a URGENCE) de cette "jacquerie pré révolutionnaire". 

Actuellement, depuis presque 6 mois, est en train de naître une guerre civile caricaturale, entre le monde des "Sans Voix" et le monde des "Puissants". Citoyen cohérent de ces deux mondes, j'ai pris l'initiative d'être localement un "TRAIT D'UNION responsable informel" de ces deux mondes, en prônant la seule "sortie de crise" par le haut possible, qui ne peut passer, à mes yeux, que par une porte étroite, la métamorphose de la trilogie "blocages/violence/affrontement" en "conscience/dialogue/FRATERNITE. La COHERENCE entre ACTIONS et HORIZON doit rapidement se manifester PARTOUT grâce à une contagion partout d’ACTIONS SOLIDAIRES.

Très CONCRETEMENT, le 30 mai 2019, en BEARN, à Os Marsillon, une cinquantaine de GJ pourrait apporter leur contribution fraternelle à la plus grande minorité au monde : celle des personnes HANDICAPEES. Fidèle depuis 20 ans à cette extraordinaire « fête des handicapés » tous les jeudis de l’Ascension, mon invitation faite pour 2017 est toujours d’actualité à 2 nuances près : 
-la date est le 30 mai 2019,
-un défi 2019 a été lancé avec une « coupe » décernée à la personne ou l’organisation qui emmènera le plus de bénévoles « accompagnants ». 
Cinquante GJ devraient garantir la « coupe », la sympathie des GJ auprès des populations, la joie de personnes handicapées et un superbe anniversaire pour les 6 premiers mois des GJ.

Le feu couve, un verre d'eau ne peut plus l'arrêter. Le DIALOGUE entre ces deux mondes est ESSENTIEL et l'ECOUTE des PUISSANTS est faiblarde et souvent nulle. Partout, dans les centaines de groupes Gilets Jaunes ou sympathisants, qui « ne lâchent rien », il existe des TRAITS D'UNION potentiels, adeptes de la non-violence active, aussi prenez l'initiative du DIALOGUE. 

Responsables formels, amis puissants, à tous  niveaux, prenez aussi l'initiative du DIALOGUE et, au moins, prenez le TEMPS de l'ECOUTE, la paix civile est probablement en jeu.
Mon blog http://jackdesendets.blogspot.com .

Reconstruisons simultanément la cathédrale Notre Dame ainsi que la cathédrale Humanité.

 

Un peu plus d’infos importantes :

https://youtu.be/F6BlTXay-wY  (Pierre Rabhi/Cyril Dion)

https://youtu.be/BNzcB3J0BRU (agroécologie PRabhi)


jeudi 7 mars 2019

10-A4S BEARN ECOLOGIQUE et SOLIDAIRE



Le groupe local Pau-Béarn du mouvement des Colibris et l’association du Castel Forgues vous invitent à un Forum Ouvert :



"Comment imaginer et construire un Béarn écologique et solidaire ?"
Dimanche 10 mars 2019 de 10h à 17h à l’Atelier du Neez 
(24 avenue Bagnell, 64110 Jurançon)


Pendant cette journée, nous vivrons une véritable expérience d'intelligence collective, où chaque participant pourra apporter sa graine chaque fois qu'il le souhaitera dans une ambiance détendue propice aux échanges et à la créativité.

Déjeuner pique nique, et coin enfants toute la journée. Vous venez, restez et repartez quand vous les souhaitez.

+ d’infos : https://colibris.ning.com/group/organiser-un-forum-ouvert-trucs-astuces/forum/topics/comprendre-le-forum-ouvert

Pourquoi cet évènement ?
- Faire se rencontrer des personnes désireuses de s’impliquer dans la transformation de leur territoire, dans le sens d’un monde plus écologique et solidaire
- Faire émerger et rendre visibles des initiatives concrètes
- Identifier les personnes ressources sur des thématiques spécifiques
- Donner à tous l’envie de se revoir et d’agir ensemble

Inscrivez-vous à l’évènement en nous écrivant à paubearn@colibris-lemouvement.org ou en nous appelant au 06 21 53 63 23.

Merci par avance pour votre réponse que nous espérons positive et à très bientôt !

Bien amicalement

Le comité d’organisation    
www.castelforgues.org
https://colibris.ning.com/


9-A4S "Rencontre d'Initiative Citoyenne" Sendets 64


Plus tard, si vous voulez savoir ce qu’il y a, dans les « entrailles » de ce blog, vous pourrez survoler les 155 émissions de radio ou épisodes qui le composent : d'un seul clic, vous accéderez immédiatement à l'un des 111 "épisodes" de votre choix  (ainsi qu'aux 44 émissions radio astronomiques en fin de liste), soit 155 « contributions ».


Le 13 mars 2019, de 20h à 22h se tiendra au Foyer Municipal de SENDETS (place de la mairie)
une “Réunion d’Initiative Locale”, dans le cadre du “Grand Débat National”
(initiateur : Jacques Mortier jacques.mortier@gmail.com)

Une seule question (thème « Démocratie et Citoyenneté » sur le site https://granddebat.fr ) :
Comment "BOOSTER en HUMANITÉ" nos communautés villageoises, (en appui et en apport aux conseils municipaux), avec une attention particulière pour les personnes les plus fragiles ?


Pourquoi avoir initié ce « Débat Local » ? Quelques mots préalables sur la situation actuelle.
Le « Grand Débat national » a été voulu par notre président pour « sortir de la crise des Gilets Jaunes », générée par des problèmes de « fin de mois » avec la puissance des réseaux sociaux et la sympathie des trois quarts des français.

Un bon trimestre plus tard, il apparaît clairement que l’un des mérites majeurs des « Gilets Jaunes » (GJ), « non partisans et non violents par nature », a été une « libération générale » de la PAROLE avec simultanément l’émergence d’une « fraternité de proximité ».
Les GJ sont un raccourci de l’humanité et de chacun de nous, avec du bon et du moins bon. L’immense force des GJ a été d’expérimenter, dans une cacophonie inévitable, la démocratie directe et de déclencher partout, en France et ailleurs, d’innombrables débats. Cette jeune démocratie directe, créatrice de fraternité devrait se poursuivre, notamment dans les communes, essentielles unités de proximité.

A l’automne de ma vie, citoyen engagé et sympathisant Gilet Jaune du grand Pau, je m’y suis impliqué pour limiter, si possible, les violences potentielles et apporter ma contribution à cette aventure humaine, rapidement orientée vers trois transitions vitales : sociale (les fins de mois aujourd’hui), écologique (les fins de mois dans 20 ans) et démocratique (que chacun puisse s’exprimer et être écouté : PAROLE et ECOUTE).  

J’ai participé activement aux grands débats palois et sendetsois. Pour ceux qui voudraient visionner les trois grands débats organisés à Pau et animés par le maire François Bayrou (dates des deux derniers : 1 et 8 mars à 18h à la foire expo de Pau) : https://www.pau.fr/article/le-grand-debat-national--six-videos-pour-revivre-la-troisieme-reunion-publique-a-pau

Pourquoi ce « Débat Local » ?
Les « Gilets Jaunes », au-delà de leurs préoccupations de « fin de mois », où les réponses du président Macron sont très attendues, ont découvert qu’ils pouvaient PARTICIPER. Cette démocratie directe de proximité, qui ne coûte quasiment rien, concerne tous les citoyens de toutes les communes.

Par ailleurs, la commune est, en règle générale, l’échelon politique le plus respecté et le plus crédible. Aussi, sans attendre, dans le respect de tous, entrons localement dans cette démocratie de proximité, qui est notre responsabilité commune, avec nos attentes éventuelles et aussi nos apports potentiels. Le 30 janvier 2019, lors d’un premier débat, organisé par le maire de Sendets, la proposition de se retrouver systématiquement pour une amicale rencontre citoyenne, 1fois/mois ou tous les 2 mois, avait été exprimée, pour une « libre expression » ou sur un thème choisi.

Expérimentons ensemble cette approche avec notre question du mois :
Comment "BOOSTER en HUMANITÉ" nos communautés villageoises, (en appui et en apport aux conseils municipaux), avec une attention particulière pour les personnes les plus fragiles ?
N’hésitez pas à partager auprès des vôtres, ce serait précieux si chacun venait avec quelques propositions.

A l’issue de cette rencontre, un compte-rendu sera établi et adressé, comme prévu, au « Grand Débat ». Bienvenue aux quatre saisons de la VIE, des plus jeunes aux plus anciens intéressés par ce thème, de Sendets ou du voisinage, n’hésitez pas à venir. Quelque soit le nombre de participants, nous nous adapterons et nous allons passer une très bonne soirée ensemble.