jeudi 21 décembre 2017

5-A4S - TGE Pau : NAISSANCE du réseau des « COMMUNAUTES (ETUDIANTES) HUMANISANTES » les 10/12 novembre 2017




En cette saison de cadeaux et de souhaits bienveillants, un bonjour chaleureux à chacun des lecteurs. 

Cet épisode, ouvert bien sûr à tous pour "donner des envies et essaimer", s’adresse prioritairement, en ce démarrage d’un vaste projet d’HUMANISATION, à deux « cibles » pionnières :


-à toi jeune étudiant sportif croisé à Pau mi novembre, informé grâce à l’ESSEC et au réseau du TGE,

-à toi,camarade CENTRALien de toutes saisons de la vie, de toutes régions (Lyon, Nantes, Marseille, Lille, Paris), de tous pays (Chine, Maroc, Inde…), camarade « CENTRALSUPELECien », et tout particulièrement, d’abord

1-à mes « contacts », sur le site de l’AECP (Asso Ecole Centrale de Paris),

2-à mes 10 filleuls, de cœur, de la promo 18,

3-à mon emblématique promo 68 où, depuis un an, a démarré une exceptionnelle aventure « humanisante ».


Il y a 6 mois, en 4ème épisode du feuilleton A4S, un carnet rose s’affichait ainsi sur mon blog :

Naissance officielle de l’« Alliance des 4 Saisons » (A4S) le 20 mai 2017. C’était à Châtenay-Malabry et ce fut un immense succès avec le plus grand rassemblement (plus de 1000 camarades et plus de 1300 personnes au total) de tous les temps, de Centraliens de « l’Ecole Centrale des Arts et Manufactures », comme elle était initialement appelée, dès sa naissance en 1829. Encore merci au groupe de mes 10 filleuls,  jeunes responsables de cette manifestation, de futurs camarades, qui sortiront diplômés, 50 ans après ma promotion, en (20)18 (promotion de 500 élèves dont 30% étudiants étrangers et 20% de jeunes femmes).


Aujourd’hui ce présent 5ème épisode poursuit cette tonalité rose, avec la mise en lumière au sein du mystérieux TGE, d’une nouvelle naissance, porteuse d’espoirs, celle d’un « réseau de « communautés (étudiantes) humanisantes ».


Plus tard, si vous voulez savoir ce qu’il y a, dans les « entrailles » de ce blog, vous pourrez survoler les 151 émissions de radio ou épisodes qui le composent : d'un seul clic, vous accéderez immédiatement à l'un des 107 "épisodes" de votre choix  (ainsi qu'aux 44 émissions radio astronomiques en fin de liste), soit 151 « contributions ».


Un mot préalable sur le TGE. Il s’agit d’un évènement hyper discret à Pau, méconnu des béarnais, mais exceptionnel et authentique référence chez les étudiants : le « Tournoi des Grande Ecoles » de rugby, organisé par l’ESSEC depuis 6 ans au stade du hameau à Pau, réunissant 300 participants hommes et femmes, de 

10 grandes écoles (ESSEC, HEC, SupdeCo Pau, TBS Toulouse Business School, Sciences Po Paris, Sciences Po Grenoble, ISAE Sup Aero, Centrale Lille, Polytechnique X et les « Barbarians »)

composant l’élite responsable de la France de DEMAIN ! 




Pour les sportifs, SupdeCo Pau est régulièrement vainqueur en masculins, comme HEC en féminines (hormis 2013, où les lauriers ont couronné les jeunes centraliennes de Paris ci-dessus).


Un bref   SOMMAIRE de cet épisode qui exprimera :


D’abord les actes de naissance, à 6 mois d’écart de ces deux gros bébés : l’ALLIANCE (des 4 Saisons) et le « Réseau des COMMUNAUTES HUMANISANTES ».

Ensuite, pour reposer nos neurones, nous nous relaxerons en commentant diverses IMAGES illustrant cet épisode.
Puis, en touches impressionnistes, nous vagabonderons dans l’environnement de ces deux bébés, au cœur de quelques enjeux majeurs de notre futur avec l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE et les ROBOTS
 ( humanisation des robots et robotisation des humains ? Transhumanisme eugénique ou pleine humanité ? « Homme augmenté » en technologie ou en humanité ? Guerre ou coopération des intelligences ?...), avec l’ENTREPRISE en TRANSITION, avec la TRANSMISSION
Et, enfin, le traditionnel CADEAU de saison, en 5 facettes ( !?).


I-ACTE de NAISSANCE de  l’« ALLIANCE des 4 SAISONS » :
(texte écrit le 2 avril 2007)
Camarades responsables, familiers des projets
« L’Alliance des 4 saisons », j’ai voulu proposer.
Il s’agit des saisons, et même de leur Alliance :
Le printemps de la Vie, l’été, l’automne, l’hiver.
Alliance des 4 Saisons, j’aimerai partager.
A l’automne de ma vie, à plein cœur j’ai voulu,
Un beau cadeau OFFRIR, à la jeunesse printemps.

C’est une graine semée, en terre centralienne,
Où, potache jadis, en promo 68,
Festoyant le présent, nous rêvions l’Avenir.
Demain 2018, « Retrouvailles festives »,
Un demi-siècle plus tard, émotions garanties.
Etudiant à Paris, l’école à Montgolfier,
Ensuite Châtenay, puis départ vers Saclay.

Cette année le 20 mai, les jeunes de la 18,
Invitent les camarades de toutes saisons unis,
A Châtenay fêter notre Alliance sacrée.
Voici la graine cadeau, déclaration d’Amour :

Camarades centraliens, unissons nos talents.
Notre monde en folie attend impatiemment
La sagesse des hommes, en leur destin commun.
La promo 68, avant ses « Retrouvailles »,
Sa flamme déclara à la promo 18.

Attendrie, enthousiaste, tout de suite, elle dit OUI.
C’est ainsi qu’une alliance informelle et féconde
D’un seul mot fut créée entre ancien et jeunesse :
Amitié et confiance, trait d’union, tout est dit.

Reliant Montgolfier, Châtenay et Saclay,
Cet acte étant posé, d’autres promos suivirent.
La contagion, partout, inonda les campus.
Rien ne put l’arrêter, les tièdes s’enflammaient,
Partout dans le pays, un nouveau vent souffla.

On dit même qu’ailleurs, cette fièvre frappa.
Démission des élites, corruption des nantis,
Halte-là, loin de nous. Affection, Transmission,
Là est notre vision, là est notre mission :
Ensemble, Cultivons nos talents et Partageons.

Cette graine semée, en terre centralienne,
« Centralesupelec », sans aucun doute vivra,
Encore quelque temps, tout Saclay fleurira.

Le succès d’un projet, tout un chacun le sait,
Suppose de faire face à « l’épreuve du feu »,
Qui, toujours un moment, l’attend au coin du bois.
Responsables formels, responsables informels,
Notre alliance est sacrée et garante du succès.

Vaste communauté, belle diversité,
Cette « Alliance 4 Saisons », modestement se veut
Sans efforts, sans moyens, à petits pas comptés,
Porteuse d’énergie pour tous nos camarades.

S’il fallait un peu plus, évoquer notre Alliance :
D’abord Humanité, gouvernance bienveillante,
Ensuite simplicité, puissance de l’informel,
Attentes, apports, partages : embarquons tout de suite.

Encore quelques mots pour partout démarrer.
Un seul homme motivé, dans sa communauté,
Se lève et puis s’appuie, sur 4 amis choisis.
Ensuite, de proche en proche, chacun à sa façon,
Apporte sa plus-value à l’Alliance des saisons.  

Voilà une bonne année déjà, que l’horizon des retrouvailles de notre promo 68 (septembre 2018) pour les 50 ans de notre sortie d’école, a « boosté » efficacement la recherche collective des « perdus de vue » de notre promotion (initialement la moitié des 300 camarades étaient « perdus de vue », 60 encore à ce jour et probablement aucun bientôt !).

Cette dynamique contagieuse a fait tâche d’huile pour s’élargir en douceur, dans un esprit de partage et de transmission, à une belle alliance de proximité avec la promo 18 (le groupe des 10), qui pourrait se généraliser, à terme, à toute la communauté centralienne, et même beaucoup plus. C’est ainsi qu’advint une 2ème naissance, au cœur du grand évènement sportif estudiantin, qu’est le TGE rugby à Pau, dont je suis l’un des admirateurs enthousiastes depuis 6 ans :


II- ACTE de NAISSANCE à PAU, les 10/12 novembre 2017 du :
« RESEAU des COMMUNAUTES (ETUDIANTES) HUMANISANTES »




J’ai adressé un message d’accueil à tous les participants sur le réseau TGE, la veille de leur arrivée à Pau. Lors de ses journées, au-delà de l’assistance à de multiples matchs, j’ai eu une bonne trentaine de contacts individuels et collectifs avec des étudiants de toutes les écoles ainsi que les organisateurs de l’ESSEC. A ma grande joie, cette approche proposée a été reçue avec un vif intérêt, par les étudiants de toutes disciplines.






Message d’Accueil amendé (qui a valeur d’« acte de naissance ») :
Bon voyage jusqu’à Pau et bienvenue en Béarn. Merci à Alexis pour notre petit échange téléphonique et bien sûr à la présidente ESSEC du TGE Hello Hélo(ïse) ainsi qu’à tous les participants et organisateurs du TGE.

1-Pau est une ville hyper sportive avec, récemment, les championnats du monde de canoë/kayak, le CCE Concours Complet d’Equitation **** (d’un niveau supérieur aux JO) et maintenant, cerise sur le gâteau, j’ai nommé le TGE rugby femmes et hommes !

2-Fidèle depuis 2013 et béarnais d’adoption, je serai très heureux de vous saluer dès demain, vendredi 10 novembre. Il y a 50 ans, j’étais comme vous et j’ai participé passionnément à plusieurs Tournois de  GE, dans diverses disciplines : aviron, football, athlétisme (cross et perche métallique sur sautoir en sable…).




3-Centralien sportif et toujours enthousiaste de la vie, sorti en 1968, j’ai semé, à profusion depuis un an, une petite graine « Alliance des 4 Saisons » A4S au sein de ma promotion et ailleurs que j’évoque dans mon blog.






Ce blog est mon « agent de liaison », mon "book", mon Mooc... :  http://jackdesendets.blogspot.com (cf. le texte poétique de sa naissance : « Camarades responsables, familiers des projets,…). Proche de presque la moitié des 9/10 écoles participantes pour divers raisons, je serai sur le terrain pour apprécier vos « jeux » mais aussi très disponible pour « converser » de façon informelle avec ceux qui le souhaiteraient, pour vous écouter, partager, réagir sur l’A4S… C’est un cadeau d’avoir 10 grandes écoles, pendant 3 jours pour « sentir » les possibles... Ci-dessous, vous trouverez quelques flashes qui peuvent permettre d’entamer une conversation…

4-L’ambitieuse mission de l’A4S s’appuie sur la conviction que l’on a beaucoup à partager entre nous et entre générations différentes et concerne l’état d’esprit, l’ETRE (plus que le FAIRE).  Cela consiste à semer
« un supplément d’humanité » (ou supplément de conscience, de fraternité, d’âme) en chaque être humain et en chaque groupe, famille, équipe, association, entreprise, réseau… pour se faire «communauté chaleureuse, bienveillante, efficace et ainsi contributive à notre communauté terrienne », résumée en la formule « communauté humanisante ». Ce « travail d’humanisation », peut s’appliquer en toutes circonstances, sans efforts et sans coûts (communauté centralienne élargie, communauté étudiante...). Tout l’art consiste à chercher les leviers et à trouver le « Comment ? » y parvenir, variable selon les situations, en « intuitant » ainsi un lumineux chemin de métamorphose.

5-A l'avant-garde des grandes écoles de commerce, l'ESSEC s'inscrit dans le futur souhaité, au service de la communauté terrienne, avec "l'intérêt général" comme fil directeur.
La communauté centralienne élargie, dans le même esprit, a tous les atouts pour s'inscrire dans ce futur, avec "un supplément d'humanité " comme fil directeur. A terme, la communauté centrale/SupElec/Saclay pourrait être fer de lance de cette vitale humanisation affichée.


6-Rêvons de communautés étudiantes « humanisantes », à l’avant-garde du futur (de leur futur) : bravo à l’ESSEC, encouragements à CentraleSupelec ici et ailleurs et à toutes les écoles. Le sport est un super vecteur d’HUMANITE. 

Bon TGE à toutes et à tous.      Jacques Mortier   Jardinier enthousiaste du Vivre Ensemble


(Fin du message d'accueil)

Sans aucun doute, la petite graine de l’« Alliance » (A4S) a trouvé un terrain fécond en ce TGE 2017. Ainsi le réseau (informel) des « Communautés (étudiantes) humanisantes » se trouve créé le 12 novembre 2017, sans contrainte, sans coût, avec le TGE, et bien sûr aussi l’ESSEC, les 10 écoles… 

La seule condition nécessaire et manifestement réalisée, était qu’il existe dans chaque école ou entité au moins un être humain, qui se retrouve très motivé par cette approche (informelle) humanisante et qui pourrait s’appeler, « correspondant Alliance » en interne à son école et, comme suggéré par certains jeunes, « ambassadeur Alliance » de son école en externe. Tout est possible au service de ce travail d’humanisation. 

Rien n’est jamais figé, hormis l’esprit,  ni le fond, ni la forme. A l’heure actuelle, les écoles Centrale de Lyon, de Lille et de Paris ont, semble-t-il déjà, des ambassadeurs pressentis ! De surcroît, semble-t-il, une dizaine d’étudiants seraient en double formation Centrale/ESSEC, et un ambassadeur de cette « Alliance Intérêt général/Humanisation » serait déjà pressenti, m’a-t-on dit ! Mais chuttt, n’allons pas trop vite, hâtons-nous lentement.

Dés à présent, nous attendons des "correspondants/ambassadeurs" potentiels de toutes les écoles. Il n'y a pratiquement rien à faire, essentiellement à ETRE, à partager cette dynamique d'humanisation et à vous faire connaître, en cadeau de fin d'année (cf. paragraphe V) et en résolution de nouvelle année !


III-IMAGES COMMENTEES (par ordre d’apparition)

Quatre famille d’images commentées : 
la naissance de l’Alliance 4S à Centrale, le TGE, l’Intelligence Artificielle et enfin de belles images liées au vaste univers, car Victor Hugo nous dit : « Bien lire l’univers, c’est bien lire la vie ». 
Un conseil : en cliquant sur une image, vous l'agrandissez et vous pouvez ainsi les faire toutes défiler.
Par ordre d’apparition :

1-La liste des grandes écoles participantes au TGE 2017,

2-Le plus grand rassemblement de Centraliens de tous les temps le 20 mai 2017 à Châtenay-Malabry, avec la naissance de l’Alliance (des 4 Saisons), lors de l’opération « Adieu Châtenay, Bonjour Saclay » ACBS,

3-Mon 1er TGE en 2013 avec mes jeunes amies championnes de ce TGE 2013, ainsi que 2 délégués amis, Gabrielle P et Henri A, probables « correspondants Alliance » de leur promotion 2015,

4-Une rencontre centralienne fortuite à Pompéi de camarades étrangers « Erasmus mundus » de la promo 2016 avec des anciens de nos promos 67 et 68,

5-Le groupe des 10 magnifiques responsables de la promo 18, champions de la journée ACBS du 20 mai,

6-Le groupe des organisateurs ESSEC du « Tournoi des Grandes Ecoles » TGE 2017, avec la présidente Hello,

7-Les équipes féminine et masculine de Centrale Lille au TGE 2017,

8-La vague spirituellement commentée par le grand poète persan Rumi, au 13ème siècle,




9-Un calendrier de l’histoire de l’univers concentrée en une année, où l’homme, encore à quatre pattes, vient juste d’arriver le 31 décembre à 22h30 (1h30 avant la St Sylvestre). A cette échelle, une vie d’homme de 80 ans, correspond à 2 dixièmes de seconde, le temps d’un éclair !





10-Une bouleversante image, prise par le satellite Planck, correspondant à la première lumière, émise et imprimée sur le ciel 380 000 ans après le big-bang. Les minuscules différences de température du fonds cosmique, expriment une différence de concentration de matière, (en rouge, les plus chaudes résultant de la gravitation, sont des graines d’étoiles et galaxies en devenir). A terme, deux méthodes devraient nous rapprocher encore plus de l’instant zéro du big-bang, grâce aux neutrinos et aussi grâce aux ondes gravitationnelles,



11-Immense face à face : Intelligence biologique/ Intelligence artificielle,

12-Page 4 de couverture de l’ouvrage « Homo deus », sous-titré « Une brève histoire de l’avenir » de Yuval Noah Harari aux éditions Albin Michel : il s’agit d’un « aperçu vertigineux des rêves et des cauchemars qui façonneront le XXIème siècle »,

13-Page 4 de couverture de l’ouvrage « La guerre des Intelligences », sous-titré « Intelligence Artificielle versus Intelligence Humaine » du chirurgien, neurobiologiste et énarque Laurent Alexandre aux éditions JC Lattès : il s’agit de prendre conscience de ce tsunami technologique, qu’est l’Intelligence Artificielle, concurrençant rudement nos cerveaux humains et débouchant sur un changement de civilisation,

14-Un Homme, en extase devant la galaxie d’Andromède M31, accompagnée de deux petites galaxies satellites M32 et M110, en communion avec notre grand Victor « Bien lire l’univers, c’est bien lire la vie »,

15-Image impressionnante ( prise par la sonde Cassini-Huygens) des anneaux de Saturne, avec un minuscule point lumineux qui est notre Terre éclairée par le soleil. En grossissant dans la fenêtre à gauche, nous apercevons même la lune accolée,

16-Solitude vertigineuse d’un astronaute au-dessus de notre planète bleue et à proximité de la Station Spatiale Internationale,

17-Positionnement "perspectif" du soleil actuel, au centre de notre Galaxie !


IV- VAGABONDAGES dans le FUTUR : IA, TRANSITION, TRANSMISSION

En touches impressionnistes, nous vagabonderons dans l’environnement de ces deux bébés (A4S et réseau de communautés humanisantes), au cœur de quelques enjeux majeurs de notre futur avec l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE et les ROBOTS ( humanisation des robots et robotisation des humains ? Transhumanisme eugénique ou pleine humanité ? « Homme augmenté » en technologie ou en humanité ? Guerre ou coopération des intelligences ?...), avec l’ENTREPRISE en TRANSITION, avec la TRANSMISSION


1-INTELLIGENCE ARTIFICIELLE et ROBOTS :


N’abusons pas de l’attention du lecteur. Aussi nous nous limiterons à quelques touches : une petite phrase d’un homme-référence Albert Einstein, les récentes conclusions par la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) d’un vaste débat sur l’IA, l’évocation d’une riche journée sur l’innovation managériale à l’ESSEC, deux images/textes, commentées précédemment, résumant deux ouvrages de référence "Homo deus" et "La guerre des intelligences", et enfin un récent écrit de ma part, en réponse à un article intitulé « l’éducation des bébés robots ».



Albert Einstein :
"Je crains le jour où la technologie prendra le pas sur notre humanité… Le monde sera alors peuplé par une génération d'idiots ".

La CNIL débat sur l’IA Comment permettre à l’Homme de garder la main ? Rapport sur les enjeux éthiques des algorithmes et de l’intelligence artificielle 15 décembre 2017 : https://www.cnil.fr/fr/comment-permettre-lhomme-de-garder-la-main-rapport-sur-les-enjeux-ethiques-des-algorithmes-et-de

L’objectif de ce débat est de garantir que l’intelligence artificielle augmente l’homme plutôt qu’elle ne le supplante et participe à l’élaboration d’un modèle français de gouvernance éthique de l’intelligence artificielle. Nous devons collectivement faire en sorte que ces nouveaux outils soient à la main humaine, à son service, dans un rapport de transparence et de responsabilité.

Campus de l’Innovation Managériale ESSEC : le pari était osé, il est réussi ! L’institut de la société dynamique a réuni 1.500 responsables à Cergy, un samedi de Novembre 2017, dans les locaux de l’ESSEC pour une journée complète autour de l’innovation managériale.
La table ronde finale était centrée sur le transhumanisme et les enjeux induits sur le management de demain. Comment ne pas être d’accord avec Gilles BABINET lorsqu’il suggère d’introduire des cours d’éthique pour toutes les personnes travaillant sur les problématiques d’intelligence artificielle afin qu’elles n’oublient pas de prendre aussi en compte le capital humain. Il propose aussi un beau défi à l’Europe : penser la technologie sous l’angle des valeurs humanistes.








Extraits de « La guerre des Intelligences » de Laurent Alexandre :
 La cohésion de l’humanité autour de valeurs communes et d’un progrès partagé est notre assurance-vie contre l’émergence dans 20 ans, 200 ans ou 2000 ans d’IA hostiles et malveillantes… ».


Ma réponse à un article intitulé « l’éducation des bébés robots » :
VIGILANCE extrême avec les robots : où faut-il mettre le curseur entre robotisation et humanisation pour ne pas nourrir les transhumanistes et apprentis sorciers pervers sur le chemin d'un eugénisme conscient, inconscient ou masqué.
À mes yeux, le vocabulaire n'est pas neutre et je suis profondément choqué par la formulation "Comment éduquer votre bébé robot", alors qu'un débat existe sur les robots tueurs. De nombreux robots existent déjà dans la tête ou dans les laboratoires, avec du positif et du négatif.

Faut-il humaniser le robot dans les temps actuels, où l'homme se déshumanise et se trouve souvent robotisé ? Mille fois NON. STOP à la perversion progressive : certains font déjà l'amour avec des robots. On a aussi connecté un cerveau humain avec internet et probablement échangé des données.
NON à cet "homme augmenté et robotisé" et à cette perversion de la science sans conscience.
OUI, mille fois OUI à la mobilisation pour l’« homme augmenté en humanité ».

Vaste et délicat sujet à ne pas laisser aux mains de n'importe quel fou.


2-L’ENTREPRISE en TRANSITION
Permettez-moi de donner la parole à deux amis proches Edgar et Jacques. Jacques Lecomte dans son ouvrage « Les entreprises humanistes » sous-titré « Comment elles vont changer le monde ».

Sa définition proposée pour toute entreprise : c’est une communauté de personnes agissant ensemble au service du bien commun, ce qui implique :
-un travail qui ait du sens pour la personne qui l’accomplit, ainsi que des conditions de travail satisfaisantes ;
-des relations honnêtes avec les fournisseurs ;
-des produits ou des services de qualité pour le client ;
-un impact positif sur la société environnante (diminution du chômage et de la pauvreté, services rendus à la communauté) ;
-le respect de l’environnement, voire son amélioration.

Edgar Morin apporte à cet ouvrage, une lumineuse préface : « ce livre est une contribution importante à l’humanisation du travail et au travail de l’humanisation ».

3-TRANSMISSION…
Quelques textes en relation, avec la transmission, liée au sens de la vie… de trois proches Christiane Singer, Christophe André et Pierre Rabhi.

Christiane Singer :
« Ce ne sont pas des contenus qu’il faut transmettre.
Les Dieux se rient de nos théories.
C’est une manière intense d’être.
Ce qui manque le plus à notre vie d’aujourd’hui,
c’est cette intensité surgie de l’intérieur.
C’est dans la rencontre de personnes vivantes qu’on en donne le goût.
Chacun est dans une telle richesse !
Mais il faut que cette richesse soit réveillée.
La transmission, c’est cette attention portée à un autre
qui fait qu’en lui surgit le meilleur de lui-même
."


Christophe André :
… « je crois en une contamination de l'amour, de la bienveillance, de la douceur et de l'intelligence. Chaque fois qu'on pose un acte de tendresse, d'affection, d'amour, chaque fois qu'on éclaire quelqu'un en lui donnant une écoute, un conseil, on modifie un tout petit peu l'avenir de l'humanité dans le bon sens ».

Pierre Rabhi :
« Un jour, il nous faudra bien répondre à notre véritable vocation, qui n’est pas de produire et de consommer sans fin, mais d’aimer, d’admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes ».

S’il fallait résumer : AIMER, SEMER et ESSAIMER



Ainsi s'achève cet épisode, à proximité de la St Sylvestre. Ayant semé en 2017 des petites graines "A4S d’humanisation", un peu partout, dans divers terroirs, mon blog suivra leur discrète éclosion et féconde germination en témoignant de cette passionnante aventure humaine et en balayant, à travers divers échantillons ensemencés, toute la palette de l’éventail humain depuis les « privilégiés » jusqu’aux « cabossés » de la vie. 


V-Et enfin le traditionnel CADEAU de saison, en 5 facettes ( !?) :

Il est temps de clôturer cet épisode de fin d’année. Au cours de son périple sur notre majuscule planète, chacun de nous suit plus ou son chemin, parsemé de petites et de grandes joies, mais aussi de petites ou de grandes épreuves, et nous vagabondons ainsi au fil des ans, seul avec nous-mêmes et aussi au sein de « groupes » d’appartenance (familles, collectifs, associations, écoles, entreprises…) de toutes natures, groupes plus ou moins « humanisés » ! Et le temps est compté, et les saisons défilent : printemps, été, automne, hiver.

Frère humain, mon ami,
Camarade étudiant, écoute-moi un demi-instant :
Rapprochons-nous un peu. Qui es-tu ? En quelle saison habites-tu ?
Es-tu encore printemps, en dense initiation (20 à 40 ans : promos 2000-2019) ?
Es-tu déjà été, à fond dans l’action (40 à 60 ans : promos 1980-1999) ?
As-tu rejoint l’automne, temps de la transmission (60 à 80 ans : promos 1960-1979) ?
L’hiver est-il venu, revêtu de sagesse (> 80 ans : promos < 1960) ?      

A ma courte expérience (presque 2/10ème de seconde, dans le calendrier, où l’Univers se recroqueville en une seule année et l’humain en 1h30mn), en saison automnale de transmission, le jardinier de la Vie que j’essaie d’ETRE contre vents et marées, est persuadé que le monde de DEMAIN, qu’il nous appartient de construire, s’appuiera sur cinq axes majeurs : 

Connaissance, Emerveillement, Foi en l’homme et en DEMAIN, Partage et Amour.


Un cadeau de saison, en 5 facettes, relevant des 5 axes ci-dessus :

1 https://www.youtube.com/user/morn1415    (10 minutes jubilatoires avec 2 videos de 2’34’’ et 6’51’’  « Star Size Comparison » ),
2 http://www.cidehom.com (un site exceptionnel, traduit de la NASA, qui permet de démarrer toutes les journées en beauté et ondes positives !),
3 https://www.youtube.com/watch?v=rrYcF3ZYKBo (film DEMAIN du grand ami colibri Cyril Dion, César du meilleur documentaire en 2016, également en DVD),

4 Le prochain épisode de ce blog, à priori en janvier 2018, devrait être (c'est le cadeau du temps d'un ancien, qu'il a choisi de passer à ce passionnant projet partagé de grand avenir) :
«Architecture de l’Alliance (informelle des 4 Saisons), au service de l’Humanisation généralisée, dans nos communautés humaines », qui esquissera une réponse à la question « Que faire ? »,

5 Le dernier cadeau, dans l’esprit de l’approche sociologique « don/contredon », est un souhait, un rêve éveillé, qui devrait « un peu » m’éclairer sur la pertinence ou non des propos que je tiens : je souhaiterais juste avoir un petit mot en retour (et quelques mots de plus si affinités ! souhait d'être correspondant/ambassadeur potentiel...) sur cette petite graine semée, mais vaste projet collectif, non pas dans le FAIRE, mais dans l’ETRE. Pour me joindre, il suffit d’aller sur Bienvenue, à droite sur le blog, d’afficher mon profil. Un astronomique « Merci » d’avance.

Joyeuses fêtes de Noël, de fin d’année à vous, aux vôtres, à tous, d'ici ou d'ailleurs, amis, parents de France ou d'Argentine, en particulier à tous ceux, qui sont malmenés par la vie, en souffrance ou dans l’épreuve. 

Et bonne année 2018, avec un seul souhait globalisant, celui d’un monde plus fraternel, où chacun ferait "sa petite part" et trouverait sa juste place.