lundi 15 mai 2017

7-PVPV - ALLIANCE valides/handicapés (Os-Marsillon 64 le 25 mai 2017) : APPEL à bénévoles.



Cher ami connu ou inconnu. Os-Marsillon est un village à 25 km et à 34 mn de Pau, à proximité immédiate de Mourenx.

Si tu souhaites avoir plus d'information sur ce blog, tu peux survoler les 148 émissions de radio ou épisodes qui composent ce blog : d'un seul clic, tu accèdes immédiatement à l'un des 104 "épisodes" de ton choix  (ainsi qu'aux 44 émissions radio astronomiques en fin de liste), soit 148 « contributions », depuis 15 ans !


Revenons à Os-Marsillon. Pardon d’être enthousiaste et assez direct pour la bonne cause :
-Ouvre ton agenda, es-tu libre le jeudi férié 25 mai ? Si oui, tu peux poursuivre.
-Habites-tu dans les Pyrénées-Atlantiques (ou même Nouvelle Aquitaine) ? Si oui, tu peux poursuivre.
-Es-tu « un peu solidaire » ? Si oui, tu peux poursuivre.

-As-tu envie de passer une journée inoubliable ? Eh bien, tu peux noter sur ton agenda, au 5 mai : journée « Vivre Ensemble » Os-Marsillon.
-As-tu des amis disponibles et « un peu solidaires » ? N’hésites pas à les inviter, vous ne serez pas déçus, vous aurez même le déjeuner offert.

Avant d’apporter d’autres précisions, une video sur le site de l’association « Vivre Ensemble » donne un bon aperçu de cette journée :
 http://www.veosmarsillon.fr .

C’est vrai également d’un magnifique poème écrit par une bénévole, après sa première expérience, devenue ensuite « accro », comme moi fidèlement depuis 20 ans :

« Pour toi qui est différent » (Annie Massey)

J’avais peur, je dois le reconnaître,
Mais ça, c’était avant, avant de te connaître,
J’avais peur comme on craint ce qu’on ne connaît pas,
J’avais des préjugés, toi tu n’en avais pas.
Je ne savais pas ce qu’il fallait te dire,
Si tu me comprenais, les gestes à proscrire,
Si tu étais, pour moi, un adulte, un enfant,
Mais j’ai compris très vite : tu es toi, simplement.

Tu es venu vers moi, visage souriant,
Tu m’as pris par la main, d’un geste rassurant,
Moi, je voulais t’aider, c’est toi qui m’as guidée
Et notre "différence" s’est, très vite, effacée.

Si tes yeux sont bridés, je le sais aujourd’hui,
C’est d’offrir, tout le temps, ce visage ravi,
Si ton cœur est si gros, c’est pour mieux contenir,
Tout cet amour, immense que tu veux  nous offrir.

Veux-tu que je te dise où est la différence ?
Toi, tu sais tout donner, sans pudeur, sans méfiance,
Moi, de mon côté, j’apprends à regarder,
Derrière le handicap, ta belle humanité.

La tolérance, vois-tu, c’est quand l’intelligence,
Pas celle de l’esprit, mais bien celle du cœur,
Réussit à gommer toutes les différences,
Apprendre à reconnaître, d’un homme, sa valeur.

Quelques infos plus précises sur cette journée « VIVRE ENSEMBLE » à Os-Marsillon :

Savez-vous que dans le petit village d’Os-Marsillon (petite commune de 477 habitants), à côté de Mourenx, un groupe de bénévoles s'est consacré depuis 1982 (35 ans !!!) à l'animation et au soutien de l'enfance handicapée, en relation avec les établissements spécialisés (association « Vivre ensemble » avec un couple généreux, oh combien, aux commandes, Françoise et Pierre Guillaume  ).












Savez-vous que tous les jeudis de l’Ascension, un village entier, de nombreuses associations et quelques 600 bénévoles valides sont mobilisés dans la joie pour offrir toute la journée une fête EXTRAORDINAIRE, regroupant quelques 1200 personnes handicapées et valides, autour d’activités sportives ou ludiques variables au fil du temps. 
Horaires prévisionnels :

- à 9h départ de covoiturage, pour les bénévoles qui le souhaitent… et autres, depuis le pont d’Oly (sur la rocade Sud, au rond-point de l’accès à Gan) jusqu’au stade d’Os Marsillon, à proximité immédiate de Mourenx,

- à 9h15/20, rendez-vous de tous les volontaires « accompagnants » à Os-Marsillon  (regroupement souhaité sur place en petits groupes de 3 à 5, au terrain de basket intérieur), où je vous « brieferai » plus en détail,

-constitution progressive des groupes valides accompagnants/ personnes handicapées (avec distribution des tickets repas, partage d’informations…)

-festivités multiples (tir à l’arc, tir à la carabine, promenades en calèche, à dos d’âne, 4x4, rafting, motos, modelage, jeux divers, tournois de foot, basket, ping-pong, pétanque, haltérophilie, course à pied, course cycliste, astronomie, joëlettes…). Un groupe de bénévoles (si possible petit groupe) accompagne un groupe de handicapés d’activité en activité,

-repas (4 services) offert aux animateurs de chantiers et aux bénévoles accompagnateurs,

-refestivités et échanges pour les participants handicapés, des « jetons » gagnés lors de chaque chantier, contre cadeaux à choisir,

-achèvement vers 17/18h après les podiums, dignes de Jeux Olympiques.

 Infos supplémentaires :

N'hésites pas à t’équiper en fonction de la météo (casquette et crème solaire ou Kway).
Merci d’avance. Amitiés. Et, j’espère te saluer à Os-Marsillon le 25 mai. Amitiés. Jac OK.

PS : si tu souhaites encore plus d’informations, 3 clics suffisent :
le 1er pour une interview, en 2007, des responsables Françoise et Pierre Guillaume,
le 2ème pour l’invitation à la journée 2016,
-le 3ème pour le bilan de la journée 2015




http://jackdesendets.blogspot.fr/2015/07/24-used-bilan-os-marsillon-une-superbe.html




Si tu souhaites avoir plus d'information sur ce blog, tu peux survoler les 148 émissions de radio ou épisodes qui composent ce blog : d'un seul clic, tu accèdes immédiatement à l'un des 104 "épisodes" de ton choix  (ainsi qu'aux 44 émissions radio astronomiques en fin de liste), soit 148 « contributions », depuis 15 ans !





lundi 8 mai 2017

6-PVPV - Doctorant informel : « ALLIANCE des 4 SAISONS » (A4S le 7 mai 2017)

Bonjour à toutes et à tous. Cinq parties inégales à cet épisode évoquent l’A4S :


I-Contexte préalable, II-Chemins de traverse, III-Carte blanche A4S, IV-Escapades frontignanaises, V-L’A4S en images, et son environnement !  

I-Contexte préalable :


« Il est 5h, Paris s’éveille ». Pour ma part, j’ai la chance d’être passionnément « debout ». Depuis le lancement de ce blog, mémorisant mes émissions radio (4 années « astronomiques » dès 2002 et 4 années « humanistes » dès 2005), à l’aube d’une journée d’élections présidentielles, j’écris toujours devant mon clavier. Le respect de cette tradition, ainsi qu’un grand silence sur mon blog depuis 6 mois, m’a fait me lever tôt pour rajouter un 147ème épisode à ces écrits « astro-humanistes ». 


En ce jour particulier d’une campagne présidentielle surréaliste de grande «TRANSITION », porteur d’inquiétudes et d’espoirs, j’OSE poser un épisode fort, engagé et engageant. Selon mes habitudes, le titre est mystérieux, incitant le lecteur coutumier ou de passage, à aller un peu plus loin dans sa lecture.

Pour ne pas perdre votre temps précieux, vous pouvez survoler les 147 émissions de radio ou épisodes qui composent ce blog : d'un seul clic, vous accédez immédiatement à l'un des 103 "épisodes" de votre choix  (ainsi qu'aux 44 émissions radio astronomiques en fin de liste), soit 147 « contributions », depuis 15 ans !
 
Actuellement à Frontignan, nous achevons sur les terres languedociennes de mon enfance, un long séjour « papy/mamie sitter » de 3 semaines auprès des petits-enfants (6, 10 et18 ans une semaine ensemble et la totale pour les deux aînés), pendant que leurs parents sillonnent le pays du soleil levant.

Ce 147ème épisode se situe parfaitement à sa place dans ce blog-recherche : « Comment construire tous ensemble un monde plus fraternel ? », où, après 40 émissions et quelques 42 épisodes supplémentaires, j’ai accouché de ma propre réponse/synthèse, qui ne surprendra pas ceux qui me connaissent bien : « Reliances, Fraternité et Métamorphoses généralisées ».

En février 2005, la 1ère émission radio de « Regards du Sud » expliquait POURQUOI cette émission (et pourquoi toute cette énergie dépensée !) : elle se veut la réponse à un paradoxe qui me taraude, moi (et d’autres probablement), depuis au moins 40 ans. D’un côté, un constat positif est qu’il y a des gens intelligents et cultivés dans tous les milieux, avec une sensibilité et une générosité magnifique, il y a des dévouements exceptionnels partout, la catastrophe de Noël en Asie du Sud Est vient de le prouver s’il en était besoin…..et pourtant nous sommes dans un monde gravement malade, souvent démentiel et d’un égoïsme forcené, impitoyable pour les pauvres et les faibles de notre minuscule planète.
Cette 1ère émission s’achevait ainsi :
« Pour terminer un proverbe africain, plein de sagesse et qui dit l’essentiel : « Si les bouches des fourmis s’unissaient, elles transporteraient un éléphant », ce qui me paraît être une remarquable définition de ce qui a besoin de progresser, impérativement et partout, dans les temps rudes actuels et qui s’appelle : « l’ INTELLIGENCE COLLECTIVE ».

Douze ans après cette 1ère émission, dans ce même esprit, mon dernier billet, évoquait mon présent coutumier et annonçait un « grand voyage initiatique en écriture », intitulé « Chercheur en Vivre Ensemble », en détaillant le sommaire chronologique envisagé, avec l’ultime chapitre et ses perspectives, ci-dessous, pour « 2016 et + » :

Recherches, Transmissions et Témoignages sur le « VIVRE ENSEMBLE » pour « DEMAIN ».
Connaître et contempler,
Comprendre et construire,
Et, jusqu’au bout AIMER.

Quant à mon présent coutumier incontournable :
Reliance féconde, Fraternité solidaire, Science en conscience, Santé corporelle, Transmission vitale.

Doctorant informel : « ALLIANCE des 4 Saisons »  
Il est temps d’entrer dans le thème du jour et d’apporter quelques explications à ce titre ainsi qu’à la demi-année sabbatique de ce blog, qui a inquiété certains amis, mais pas tous, comme l’ami Jean B. : « je regarde de temps en temps ton blog, et j'ai l'impression qu'il ne bouge plus. Tu es en train d'écrire, c'est cela ? ».
C’était tout à fait cela, j’ai beaucoup écrit pour cette thèse informelle : « Alliance des 4 Saisons » (A4S).

Pourquoi doctorant ? Parce que c’est un vaste projet, l’équivalent d’une lourde thèse de VIE, dans lequel, je me suis immergé à fond et avec enthousiasme, suite à une convergence de belles circonstances. Doctorant aussi, parce que je me suis amusé à participer (informellement) à un remarquable exercice réservé aux doctorants : « Ma thèse en 180 secondes », exprimé ci-dessous au chapitre II « Chemins de traverse ».

Pourquoi informel ? Parce que la puissance de l’informel, levier privilégié des seniors et des enthousiastes, m’est apparue d’une exceptionnelle fécondité. Par exemple, prenons une association, une entreprise… de quelques centaines de personnes : sa puissance traditionnellement dépend de la dynamique de sa poignée de responsables formels souvent surbookés. En fait, la puissance de l’informel met en alliance et synergie la grande puissance des responsables formels avec la petite puissance cohérente des quelques centaines de « tout un chacun », tous « responsables informels », ce qui suppose ouverture d’esprit, humanité, gouvernance bienveillante… 
Succès garanti avec la délicate Alliance entre responsables formels et informels.  

Dans cet épisode, je serai bref, l’« Alliance des 4 Saisons » informelle et expérimentale, est une petite graine, semée potentiellement en toute terre et donc peut s’appliquer, à terme, à toute communauté humaine. Dans l’immédiat, la graine est semée en terre centralienne … et la mission de cette Alliance peut se définir ainsi :

 Contribuer à booster la dynamique de notre communauté centralienne (17 000 membres), en APPUI à tous les responsables formels de notre vaste communauté et en facilitant ainsi les multiples transitions ultérieures…
Le principe de base est de s’appuyer sur une « forte plus-value en humanité » (accueil, écoute, proximité, partage, attentes/apports réciproques…) et sur une gouvernance partagée bienveillante avec trois pistes interdépendantes :

1-Libérer les initiatives et énergies volontaires grâce à la « puissance de l’informel »,
2-Favoriser les alliances formelles/informelles entre promos de générations/saisons différentes,
3-Accentuer la dynamique des promos.

II-Chemins de traverse :

« Chemins de traverse » centraliens : texte poétique…
Particulièrement nombreux sont les centraliens, qui empruntent, plus ou moins, des « chemins de traverse » : artistes, comédiens, peintres, poètes, musiciens, grands voyageurs, sportifs, cascadeurs, « chercheurs en vivre ensemble » … Certains peuvent utiliser ces chemins ou ces talents au service de leur « métier d’ingénieur », métier défini par certain poète, comme « philosophe en action ». Gandhi aurait dit, que « la mission de l’art, en général, et de la poésie, en particulier, est d’éveiller le bien qui sommeille au cœur de chaque être humain ». Aussi, dans cet esprit, un texte poétique, « mon projet en trois minutes », récapitulant l’« Alliance des 4 Saisons » (A4S) :

Camarades responsables, familiers des projets,

« L’Alliance des 4 saisons », j’ai voulu proposer.
Il s’agit des saisons, et même de leur Alliance :
Le printemps de la Vie, l’été, l’automne, l’hiver.
Alliance des 4 Saisons, j’aimerai partager.
A l’automne de ma vie, à plein cœur j’ai voulu,
Un beau cadeau OFFRIR, à la jeunesse printemps.

C’est une graine semée, en terre centralienne,
Où, potache jadis, en promo 68,
Festoyant le présent, nous rêvions l’Avenir.
Demain 2018, « Retrouvailles festives »,
Un demi-siècle plus tard, émotions garanties.
Etudiant à Paris, l’école à Montgolfier,
Ensuite Châtenay, puis départ vers Saclay.

Cette année le 20 mai, les jeunes de la 18,
Invitent les camarades de toutes saisons unis,
A Châtenay fêter notre Alliance sacrée.
Voici la graine cadeau, déclaration d’Amour :

Camarades centraliens, unissons nos talents.
Notre monde en folie attend impatiemment
La sagesse des hommes, en leur destin commun.
La promo 68, avant ses « Retrouvailles »,
Sa flamme déclara à la promo 18.
Attendrie, enthousiaste, tout de suite, elle dit OUI.
C’est ainsi qu’une alliance informelle et féconde
D’un seul mot fut créée entre ancien et jeunesse :
Amitié et confiance, trait d’union, tout est dit.

Reliant Montgolfier, Châtenay et Saclay,
Cet acte étant posé, d’autres promos suivirent.
La contagion, partout, inonda les campus.
Rien ne put l’arrêter, les tièdes s’enflammaient,
Partout dans le pays, un nouveau vent souffla.
On dit même qu’ailleurs, cette fièvre frappa.
Démission des élites, corruption des nantis,
Halte-là, loin de nous. Affection, Transmission,
Là est notre vision, là est notre mission :
Ensemble, Cultivons nos talents et Partageons.

Cette graine semée, en terre centralienne,
« Centralesupelec », sans aucun doute vivra,
Encore quelque temps, tout Saclay fleurira.

Le succès d’un projet, tout un chacun le sait,
Suppose de faire face à « l’épreuve du feu »,
Qui, toujours un moment, l’attend au coin du bois.
Responsables formels, responsables informels,
Notre alliance est sacrée et garante du succès.


Vaste communauté, belle diversité,
Cette « Alliance 4 Saisons », modestement se veut
Sans efforts, sans moyens, à petits pas comptés,
Porteuse d’énergie pour tous nos camarades.

S’il fallait un peu plus, évoquer notre Alliance :
D’abord Humanité, gouvernance bienveillante,
Ensuite simplicité, puissance de l’informel,
Attentes, apports, partages : embarquons tout de suite.

Encore quelques mots pour partout démarrer.
Un seul homme motivé, dans sa communauté,
Se lève et puis s’appuie, sur 4 amis choisis.
Ensuite, de proche en proche, chacun à sa façon,
Apporte sa plus-value à l’Alliance des saisons.  


III-Carte blanche (20 mai 2017) avec l’A4S

En terre centralienne, oyez, oyez, chers camarades et chers amis, une bien belle histoire qui vient de démarrer. En cette mémorable journée du 20 mai 2017, « l’Alliance des 4 saisons » A4S, une invitée-surprise, se dévoile à vos yeux. Légère, virevoltante, sérieuse et enjouée, elle voudrait vous séduire, a déjà commencé et ira son chemin.

Un immense merci aux jeunes et dynamiques organisateurs de ce jour, que sont nos futurs camarades de la promo 18, qui ont répondu avec un enthousiasme immédiat au projet initial d’Alliance 18/68, expérimentée, à petite échelle, depuis mi-janvier.

A ce jour, cette Alliance informelle et expérimentale, s’est enrichie de toutes les saisons, la 87 avec enthousiasme et probablement aussi, avec ses sages et dynamiques délégués riches de leurs 92 ans d’expérience de la vie, la 49.

Sur ce même « Piston Info » du 20 mai, par des « Chemins de traverse…poétiques », l’Alliance « récapitule » sa jeune histoire, ses rêves, ses vastes horizons…et ce jour, nous poursuivrons l’histoire, en direct, tout au long de la journée.  


Pour faire court, la mission de l’A4S, c’est de contribuer simplement, en appui informel, cohérent et indépendant des divers responsables, à booster et à accompagner en douceur, notre communauté centralienne, dans ses grandes et ambitieuses transitions.

Rêvons et supposons donc qu’au-delà de ces promos alliées et complices 49/68/87/18, nous soyons, nous tous en « Alliance des 4 saisons » généralisée, c’est-à-dire en «relations personnelles privilégiées», comme si nous décrétions que nous étions amis ou proches de longue date, en grande proximité : tutoiement, mouvement naturel vers l’autre, sourire, simplicité, échanges de messages ou CT, connaissance réciproque…



Camarade piston, rapprochons-nous encore un peu. Qui es-tu ? En quelle saison habites-tu ?
Es-tu encore printemps, en dense initiation (20 à 40 ans : promos 2000-2019) ?
Es-tu déjà été, à fond dans l’action (40 à 60 ans : promos 1980-1999) ?
As-tu rejoint l’automne, temps de la transmission (60 à 80 ans : promos 1960-1979) ?
L’hiver est-il venu, revêtu de sagesse (> 80 ans : promos < 1960) ?      

Une question essentielle, proposée à chacun, à partir du 20 mai, pour nourrir ce projet : « Dans ces alliances entre promotions de saisons différentes : quelles sont mes attentes, quels sont mes apports potentiels, quels sont les partages attendus et/ou proposés ? ».

L’A4S en quelques points : sa Genèse (initiative, enthousiasme, convergence), sa Mission, ses Axes forts (dynamiser les promos, libérer les énergies, favoriser alliances), ses Leviers (forte plus-value en humanité, gouvernance partagée et bienveillante, puissance de l’informel), ses Défis (alliance formel/informel), son mode de fonctionnement (contact initial, puis sympathiques échanges de CT et de messages), sa montée en puissance
En bref de très faibles contraintes et de grandes satisfactions potentielles.

Dans une promotion, « un seul homme motivé …et 4 amis choisis », en relation avec les délégués formels, suffisent à définir une promotion alliée. 
Il est important de recenser les promotions, les camarades, les délégués motivés par cette approche « Alliance » et de voir émerger, en nombre, des promos alliées potentielles…

Pour en savoir plus, ou répondre à la question ci-dessus, ou manifester ton intérêt, ou même annoncer ta promo alliée, n’hésites pas à m’adresser un message.

IV-Escapades frontignanaises :

Quelques mots sur ce « long séjour ‘papy/mamie sitter ‘ de 3 semaines ». Les petits-enfants, pour faire bref, c’est comme d’habitude, une grande joie et une lourde charge !

A tout seigneur, tout honneur : l’ALLIANCE des 4 SAISONS centrée actuellement sur la communauté centralienne, m’a bien occupé et ravi. Nombreux écrits, échanges de messages et CT, trois camarades de promotion « perdus de vue » retrouvés et rencontrés avec grand plaisir, dont deux physiquement un demi-siècle plus tard, deux sympathiques rencontres avec les centraliens de Languedoc-Cévennes (où j’ai participé il y a quelques dizaines d’années et ainsi retrouvé des amis), en communauté intergénérationnelle élargie (Centrale Lille, Nantes… Sup Elec) avec présentation de l’A4S.

Mais, bien sûr heureusement, il n’y a pas que l’A4S : trois vagabondages à Nîmes, où j’ai vécu de 4 ans au bac, avec un magnifique spectacle historique aux « grands jeux romains » (500 figurants, course de chars, combats de gladiateurs…), dans les Arènes, où jadis, j’ai beaucoup couru et souvent joué au « raseteur » avec des taureaux pour amateurs. Egalement trois vagabondages à Montpellier pour le musée Fabre, le planétarium pour l’amour du cosmos… et retrouver à Clapiers des amis.

Et, bien sûr, le sport qui m’est indispensable : marche, deux randos à vélo autour des étangs et deux sorties individuelles en Stand Up Paddle (SUP). Juste un petit peu plus d’A4S, avec trois mots majeurs : attentes, apports, partages. Dans le domaine du partage, déjà, une piste festive s’ouvrira probablement avec le sport, notamment les sports nautiques (voile, SUP…), où les passionnés de toutes générations abondent.


Quant au « Stand Up Paddle » à Frontignan, une première sortie de trois heures le long du canal du Rhône à Sète, coupant l’étang d’Ingril en deux, une partie Nord et une partie Sud, fut très paisible et paradisiaque, quasiment seul au milieu des eaux.

La deuxième sortie SUP, ce dimanche 7 mai d’élection, fut totalement surréaliste et je m’en vais vous la conter : 
un très violent mistral avait tenté une trentaine de passionnés de kitesurf sur la zone Est de l’étang d’Ingril Sud (un grave accident a même eu lieu avec, semble-t-il, une chute sur la chaussée). Ma planche sur le toit de la voiture avait une inquiétante tendance à décoller et, peu rassuré, j’ai du renforcer puissamment les attaches. A priori, c’était une météo incompatible avec le SUP, le vent trop puissant, interdisant toute manœuvre efficace. En combinaison et chaussons, j’avais pourtant une très grosse envie d’y aller. 

J’ai donc pris une corde pour tirer ma planche, sans oublier ma pagaie, et, face au mistral, les pieds s’enfonçant dans le sable, la vase ou les algues, je me suis mis à avancer avec un clapot d’une quarantaine de centimètres. La profondeur tournait autour d’un mètre cinquante, au maximum d’un mètre soixante dix, et ainsi, luttant contre le mistral, j’ai donc avancé et, au bout d’un temps certain, de plus en plus déterminé, je me suis trouvé de l’autre côté, dans la plus grande largeur de l’étang sud d’Ingril (soit quelques 1700 mètres ), sur les berges Sud du canal du Rhône à Sète. 

Ensuite, retour jubilatoire rapide (7/8 minutes) vers le point de départ, debout sur ma planche, avec quelques menues coups de pagaie pour assurer l’équilibre et tenir compte de véritables vagues. J’ai quand même été précipité une fois hors de la planche. J’ai aimé ce SUP, très spécial, avec ses deux phases contrastées : la première laborieuse, m’imaginant Mike Horn, tirant son barda, à travers l’Antarctique et la seconde jubilatoire grâce au mistral complice. Une grande et belle sortie inoubliable. 

V-L’A4S en images, et son environnement ! (par ordre d'apparition) 





1-Marine Le Pen et Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle 2017
2-Conjugaison passé/présent/Avenir (Eric Grelet)
3-Intelligence du cœur (Eric Grelet)
4-DEMAIN, César 2016 du meilleur film documentaire
5-Promotion ECP P68 en amphi en 1ère année
6-Bureau Des Elèves BDE ECP future P18 (organisateur des festivités du 20 mai 2017)



7-« Tournoi des Grandes Ecoles » TGE rugby 2013 (championne ECP P15) à PAU
8-BDE ECP future P19
9-Pompéi mars 2016 : rencontre impromptue « Erasmus Mundus ECP  P17 » et ECP 67/68
(carnet de croisière http://jackdesendets.blogspot.fr/2016/04/2-pvpv-une-fabuleuse-croisiere-de_24.html)
10-Promotion ECP P30 Paris Montgolfier
11-Programme du 20 mai 2017 « Adieu Châtenay Bonjour Saclay »
12-Invitation 22 octobre 88 grande opération centralienne, parallèle à la fête du 20 mai 2017
13- Une video avec la séduisante "Zizi", Claude De Mayo, camarade doyenne probable promo 36 (103 ans), en compagnie de Paul Boeffard, responsable du "Bureau des Elèves" P2018 (82 promotions d'écart) et de l'organisation de la journée festive du 20 mai 2017 : https://www.youtube.com/watch?v=uD0NcONjxq4&feature=youtu.be

14-Flamants roses sur Etang d’Ingril à Frontignan
15- Mike Horn à la conquête de l’Antarctique !
16-2011 : Un « doctorant informel » avec deux amis, directeurs de thèse Edgar Morin et Pierre Rabhi !

17-Président élu Emmanuel Macron 7 mai 2017 (66,1% Macron, Mme La Pen 33,9%)

Une nouvelle page s’ouvre…





mardi 25 octobre 2016

5-PVPV - MERCI + CHERCHEUR en VIVRE ENSEMBLE (CVE)

Bonjour à toutes et à tous. Par hasard, curiosité ou toute autre raison, vous avez atterri sur ce blog, sans trop savoir de quoi il retourne, aussi il peut être aisé de survoler les 146 émissions de radio ou épisodes qui le composent :

(ainsi qu'aux 44 émissions radio astronomiques en fin de liste), soit 146 « contributions » !

Aujourd’hui, cet épisode est très particulier : il s’agit d’abord d’un MERCI suite aux multiples vœux d’anniversaire reçus et ensuite du sommaire esquissé d’un grand VOYAGE initiatique en ECRITURE que je me propose d’entreprendre. 

MERCI donc à toutes celles et à tous ceux, qui par divers canaux, ont eu une petite attention pour la célébration de mon grand âge (27 ans dans le désordre !). J’avoue aimer cette tradition, qui, une fois par an, permet de se manifester auprès d’une personne, que l’on a croisée, plus ou moins, dans sa vie.

L’appartenance à de multiples réseaux, le nombre important de printemps écoulés, la mobilité géographique, le caractère plutôt liant de « l’individu, ici en question » font qu’en abondance de multiples petits, grands et sympathiques mots, ont convergé à Sendets, en provenance, bien sûr, de la famille, de proches, de mon Béarn d’adoption, de l’Ardèche de mes racines, d’Argentine, de Colombie, du Burkina Faso, du Liban… Dans les temps rudes actuels, où les liens ont tendance à se déliter, je m’en réjouis sincèrement. 

Aussi, j’ai choisi d’utiliser l’outil qu’est ce blog pour remercier chacun, de tout coeur. Appréciant de recevoir ces marques d’humanité, j’essaie de les témoigner également, mais il m’arrive d’oublier, aussi pardon pour mes oublis, comme je pardonne aussi à ceux et à celles qui auraient été dans cette situation, et, au diable l’avarice, je les remercie également. Pour faire bref, je suis donc un senior comblé, qui ne se sent plus tout à fait jeune, mais pas tout à fait vieux ! Bon vent à chacune et à chacun.

VOYAGE en ECRITURE
Ce blog a déjà raconté plusieurs voyages, avec toujours pour moi, un triple plaisir : le temps de la préparation, celui du voyage lui-même et enfin celui de l’après-voyage. 

Ce voyage en écriture entre donc dans la 2ème phase, qui durera un certain temps, indéterminé à l’heure actuelle. L’esquisse du sommaire concrétise ce changement de phase. 

Maintenant, il ne me reste plus qu’à écrire, qu’à poursuivre l’écriture, sans sacrifier le présent, sans pression excessive, sans échéance imposée. Ce sera un travail de mémoire, de recherche, de réflexion, de synthèse, de témoignages, de transmission… sur un sujet que je connais bien : que du bonheur en perspective pour l’intello que je suis ! 

J’ai déjà beaucoup écrit, notamment au niveau de ce blog, initié lors de la « Nuit des Etoiles 2002 » à Sendets. Ce blog se poursuivra sous une forme, à concocter, différente mais dans le même esprit. Voilà donc cette esquisse :




CHERCHEUR en VIVRE ENSEMBLE
(JM 24/10/2016 = 72 ans )

Projet de Vie : Passion de Vivre PVPV
(Faire sa Part vers une Humanité « Fraternisée »)

Introduction (ébauche…) :  
« Pour faire un Homme, mon Dieu que c’est long…
Pour faire un Monde, mon Dieu que c’est long ! » (Hugues Aufray)


Mon fil directeur chronologique :

1-1944/1949 Avignon (4,5 ans) - Premiers pas entre Ardèche et Provence

Premiers pas, c'est la guerre,
Avignon bombardée,
Un cadet plein de vie.

2-1949/1963 Nîmes (14 a) - Heureuse jeunesse nîmoise

Nîmes, l'antique romaine,
Accueillit longuement
Ma famille agrandie.

3-1963/1965 Lyon (2a) -  Intenses « Classes Préparatoires » au lycée du Parc

Lyon, la tête d'or,
Son parc et son lycée,
Deux années « interné ».

4-1965/1968 Paris (3a) - Mes années « Centrale » hyperdenses

Etudiant parisien,
Trois bien belles années,
Aux vastes horizons.

(intermède : 1ère grande transition)

5-1968/1970 Pau (1,5a) -  Transition profonde au pays d’Henri IV

Atterrissage brutal,
Au hasard des cités,
À Pau, une jolie ville.

6-1970/1971 Marseille (1,5a) - Premiers pas dans une nouvelle Vie

Brève escale à Marseille,
La Provence et le train,
Embarquement à deux.

7-1972/1975 Melun (3,5a) - Accueil et Joie de nouvelles responsabilités professionnelles et familiales

Melun, dans le grand Nord,
Abrita un berceau,
Merveille de la vie.

8-1975/1981 Lyon (7a) - Montée en puissance : arrivée d’un 2ème garçon et du 1er TGV

Ardéchois, coeur fidèle,
Retour vers mes racines,
Lyon à grande vitesse.

9-1981/1984 Paris (2,5a) - Au cœur des mutations profondes d’une grosse entreprise publique

Parisien à nouveau,
Mutations à foison,
Une « COM » à bâtir !

10-1984/1989 Limoges (5a) - Retrouvailles du « terrain » dans de verts paysages

Limoges, la France profonde,
Sa dimension humaine,
Ses multiples bienfaits.

11-1989/1994 Clapiers/Montpellier (5,5a) - Retour vers mon Sud nourricier

Montpellier et la mer,
Cadeau inespéré,
Languedoc, mon enfance.

12-1994/1997 Chambéry (3a) - Ultime étape professionnelle en région alpine

Chambéry, la montagne,
Réformes à "tout-va",
Une page se tourne.

(intermède : 2ème grande transition)

13-1997/1999 Sendets/Pau ( 2,5a/ ???) - Premiers pas dans une autre Vie 

Mon village d’adoption,
Désormais camp de base,
Pour gravir vers DEMAIN.

14-2000/2005 (5,5a) - Intensification engagements multiformes (village, Béarn…)

Astro, école, radio,
Les jeunes, la montagne,
Enthousiaste, je suis.

15-2006/2011 (6a) - Elargissement engagements (Afrique, citoyen du monde…)

« La Terre et l’Humanisme »,
« L’Eau Vive », « Colibris »…
Rabhi, Morin, merci.

16-2012/2014 (3a et +) - Immersion dans le « Monde du Handicap » (ALMA, Os Marsillon, HBB, HRP…)

Humanité, dialogues,
Patrick et Ryadh, merci,
Alliances Handis/valides.

17- 2015 (1a) - Année charnière (attentats, COP21) d’entrée dans la « transition d’entre-deux » mondes

Charnière d’entre-deux,
Le vieux monde, le nouveau,
Attentats, COP21.

18- 2016 (??? a et + !) : - Recherches, Transmissions et Témoignages sur le « VIVRE ENSEMBLE » pour « DEMAIN ».

Connaître et contempler,
Comprendre et construire,
Et, jusqu’au bout AIMER.

( Merci ami Eric Grelet pour ce dessin/présent/cadeau )

Mon « présent » coutumier en l’an de grâce 2016, peut se résumer ainsi :

Reliance féconde, grâce à mes familles de proximité et à mes réseaux tous azimuts,

Fraternité solidaire, grâce au monde du handicap et des cabossés,

Science en conscience, grâce à l'astronomie amateur et professionnelle,

Santé corporelle, grâce au sport et à la voile,

Transmission vitale, grâce à mes engagements, l'écriture et la poésie.


Conclusion (ébauche…) :

Comment construire tous ensemble un monde plus fraternel ? (cf. blog http://jackdesendets.blogspot.fr)

Ma réponse, en synthèse : 


Nous sommes entrés dans cette phase chaotique d'entre-deux mondes : le vieux monde, violent, malade à l'agonie, "en acharnement thérapeutique" et le nouveau monde de DEMAIN, notre nouvel enfant, qui se construit collectivement aujourd'hui et se trouve PARTOUT en pleine gestation.

Une gestation transitoire apaisée, reconnue comme telle, qui pourra durer des années et des années mais qui, dans une espérance immédiate retrouvée, enfantera une humanité enfin un peu ou beaucoup plus "fraternisée".

                                                                                      Jacques MORTIER